Des insectes à la Fête de la Science

Publié le 28 Octobre 2015

L’édition 2015 de la Fête de la Science, organisée par le Carbet des Sciences, a eu lieu cette année du 8 au 10 octobre à Madiana. L’association Martinique Entomologie y a tenu un stand pour présenter les insectes de Martinique et notamment les papillons, dans le cadre du projet d’atlas des papillons. Des boîtes de collection, des chenilles de monarques sur leur plant d’asclépias, des posters sur les fonctions des insectes et surtout des membres de l’association motivés pour partager leurs connaissances, il y avait de quoi faire pour en apprendre plus sur les petites bêtes de notre île !

Le stand de l'association lors de la Fête de la Science

Le stand de l'association lors de la Fête de la Science

Une chenille de monarque présente sur le stand et des papillons des boîtes de collection exposéesUne chenille de monarque présente sur le stand et des papillons des boîtes de collection exposées

Une chenille de monarque présente sur le stand et des papillons des boîtes de collection exposées

Mais il n’y avait pas que Martinique Entomologie à présenter des insectes et d'autres arthropodes ! Voici un petit tour des structures qui étudient les petites bêtes en Martinique et qui étaient à la Fête de la Science.

L’ICNC proposait de découvrir les araignées de Martinique mais aussi la faune du sol (dont des insectes) grâce à des rhizotrons, des terrariums et de nombreux posters.

L’unité Géode Biosphères de l’Université des Antilles présentait le monde végétal et son rôle écologique. Il était possible d’observer des chenilles trèfles et des chenilles du sphinx du frangipanier sur le stand, pour montrer leur relation avec des plantes toxiques (Aristoloches pour les premières, frangipanier pour les secondes).

Le stand de l'ICNC avec une mygale Acanthoscurria antillensis et les rhizotrons et le stand de l'unité Géode BiosphèresLe stand de l'ICNC avec une mygale Acanthoscurria antillensis et les rhizotrons et le stand de l'unité Géode BiosphèresLe stand de l'ICNC avec une mygale Acanthoscurria antillensis et les rhizotrons et le stand de l'unité Géode Biosphères

Le stand de l'ICNC avec une mygale Acanthoscurria antillensis et les rhizotrons et le stand de l'unité Géode Biosphères

La FREDON avait axé son stand sur la pollinisation, avec l’apport des abeilles, guêpes et mouches pollinisatrices à l’agriculture.

A côté du stand de la FREDON, les apiculteurs martiniquais présentaient leur travail et les produits issus de l’élevage des abeilles domestiques (Apis mellifera).

La FREDON présentait des posters pour expliquer la pollinisation et les différents insectes l'effectuant; Les apiculteurs expliquaient leur travail avec les abeillesLa FREDON présentait des posters pour expliquer la pollinisation et les différents insectes l'effectuant; Les apiculteurs expliquaient leur travail avec les abeillesLa FREDON présentait des posters pour expliquer la pollinisation et les différents insectes l'effectuant; Les apiculteurs expliquaient leur travail avec les abeilles

La FREDON présentait des posters pour expliquer la pollinisation et les différents insectes l'effectuant; Les apiculteurs expliquaient leur travail avec les abeilles

Le CIRAD exposait ses travaux en agriculture, il était donc possible d’observer sur son stand des rhizotrons avec des arthropodes décomposeurs de la litière du sol. Les charançons de la banane étaient aussi au programme des explications données par les personnes du CIRAD.

Enfin, le Conseil Général de la Martinique était présent avec l’unité de démoustication, pour montrer le cycle de vie des moustiques, les maladies qu’ils peuvent apporter et pour expliquer comment les éliminer.

Les arthropodes décomposseurs étaient visibles sur le stand du CIRAD et les moustiques sur celui du Conseil GénéralLes arthropodes décomposseurs étaient visibles sur le stand du CIRAD et les moustiques sur celui du Conseil Général

Les arthropodes décomposseurs étaient visibles sur le stand du CIRAD et les moustiques sur celui du Conseil Général

La Fête de la Science en Martinique a permis à tout un chacun d’en apprendre un peu plus sur la faune et la flore qui nous entoure. Les arthropodes, et notamment les insectes, occupent une place importante sur notre île, vivent dans la plupart des milieux écologiques et sont parfois en relation direct avec nous via l’agriculture, la pollinisation, l’apiculture, la transmission de maladie, ou bien tout simplement pour l’observation de leur beauté avec les belles couleurs des papillons de jours.

Rédigé par Bèt à fé

Publié dans #Manifestations

Repost 0
Commenter cet article