Découvrir les papillons de jour à Balata

Publié le 25 Août 2015

Dans le cadre du projet de création d'un atlas des papillons de jour de la Martinique, mené par notre association, une sortie pour découvrir et observer ces insectes a eu lieu début juillet au champ de tir de Balata (Fort-de-France), le long du parcours sportif.

Le site du champ de tir de Balata est intéressant car il est en altitude, entouré de forêt et présente des zones de végétation basse. L’accès y est facile et le circuit qui permet d’aller tout au bout de la boucle n’est pas long. Nous avons pu aussi admirer les grands arbres majestueux et les ruines des anciennes casernes militaires.

Découvrir les papillons de jour à Balata

Equipés de filets, de bocaux, de nos calepins de notation et de nos appareils photos, nous avons pu observer plusieurs espèces de papillons :

  • Hylephila phyleus (Hespérie fauve),
  • Pyrgus orcus (Hespérie poivre et sel),
  • Wallengrenia ophites (Hespérie orangée),
  • Electrostrymon angerona (Thécla à bande noire),
  • Hemiargus anno (Azuré de l’indigo),
  • Leptotes cassius (Azuré fleur),
  • Agraulis vanillae (Nacré),
  • Anartia jatrophae (Nymphale cendrée),
  • Dryas iulia (Flamme),
  • Ascia monuste (Piéride craie),
  • Eurema venusta (Souffré bicolore),
  • Phoebis sennae (Piéride des jardins),
  • Battus polydamas (Papillon trèfle).

 

Un Monarque (Daunas plexippus) semble avoir été aperçu au loin, mais son identification n’est pas sûre et il ne fait donc pas partie de la liste (une raison de plus d'y retourner pour voir s'il y est bien présent). Plusieurs Savanes (Junonia evarete) semblent avoir été capturés: une vérification à la loupe des spécimens capturés permettra de vérifier qu’il s’agit bien de cette espèce et non du Mangrove (Junonia genoveva), mais celui-ci n’aurait lui aucune raison d’être à si haute altitude. Des papillons de la crotalaire et leurs chenilles, Utetheisa ornatrix, ont pu être observés sur des plants de crotalaires (appelés aussi cha-cha) : il s’agit d’un papillon de nuit (Hétérocères) mais qui vit le jour.

La piéride des jardins, Phoebis sennae; L’azuré de l’indigo sur une fleur de sensitive; Un Savane sur une fleur d’Euphorbia heterophylla; Une chenille d’Utetheisa ornatrixLa piéride des jardins, Phoebis sennae; L’azuré de l’indigo sur une fleur de sensitive; Un Savane sur une fleur d’Euphorbia heterophylla; Une chenille d’Utetheisa ornatrix
La piéride des jardins, Phoebis sennae; L’azuré de l’indigo sur une fleur de sensitive; Un Savane sur une fleur d’Euphorbia heterophylla; Une chenille d’Utetheisa ornatrixLa piéride des jardins, Phoebis sennae; L’azuré de l’indigo sur une fleur de sensitive; Un Savane sur une fleur d’Euphorbia heterophylla; Une chenille d’Utetheisa ornatrix

La piéride des jardins, Phoebis sennae; L’azuré de l’indigo sur une fleur de sensitive; Un Savane sur une fleur d’Euphorbia heterophylla; Une chenille d’Utetheisa ornatrix

En plus des papillons, nous avons pu observer d’autres insectes : des taupins (Chalcolepidius validus), des lampyres (Pyropyga incognita), des coccinelles (Zagreus bimaculosus), des papillons de nuit dormant sous les feuilles, des punaises (Dysdercus delauneyi), des cassides au beau reflet doré et changeant de couleur (Charidotella sp.), des criquets, des punaises vertes Edessa bifida

Le taupin Chalcolepidius validus

Le taupin Chalcolepidius validus

Le lampyre Pyropyga incognita et la coccinelle Zagreus bimaculosusLe lampyre Pyropyga incognita et la coccinelle Zagreus bimaculosus

Le lampyre Pyropyga incognita et la coccinelle Zagreus bimaculosus

Un papillon de nuit et une punaise Dysdercus delauneyiUn papillon de nuit et une punaise Dysdercus delauneyi

Un papillon de nuit et une punaise Dysdercus delauneyi

La casside dorée qui change de couleur en fonction de son humeur (il s'agit du même spécimen)!La casside dorée qui change de couleur en fonction de son humeur (il s'agit du même spécimen)!

La casside dorée qui change de couleur en fonction de son humeur (il s'agit du même spécimen)!

Un criquet, avec de grosses pattes arrières pour faire des bonds; Une punaise verte et sa progéniture en plein repasUn criquet, avec de grosses pattes arrières pour faire des bonds; Une punaise verte et sa progéniture en plein repas

Un criquet, avec de grosses pattes arrières pour faire des bonds; Une punaise verte et sa progéniture en plein repas

Chercher les papillons, qui sont des insectes facilement observables, permet aussi de mieux faire attention aux autres insectes qui vivent avec eux dans leurs milieux. Alors à votre tour de rechercher les papillons chez vous, ainsi que les autres petites bêtes à six pattes, mais aussi en balade, depuis la mer jusqu’en haut de la Montagne Pelée ! Et n’hésitez pas à nous faire part de vos observations, pour les intégrer à l’atlas des papillons de jour de la Martinique mené par l’association !

Rédigé par Bèt à fé

Publié dans #Lépidoptères, #Sortie

Repost 0
Commenter cet article